Recherche & création

Mes recherches abordent des thèmes tels que la mémoire, les rituels, l’éphémère et la permanence. De nature philosophique, ma démarche explore le rôle du sacré et de la lenteur dans un monde où tout semble s’accélérer. Les temps de deuils viennent freiner cette tendance à l’accélération qui s’immisce dans nos vies alors que les choses importantes ne se font jamais vite. La littérature, la philosophie, le processus de création sont sources de réflexions.

Je soulève les problématiques de l'espace artistique, culturel, voir politique en prenant ancrage dans le réel à travers le dessin, les murales, les livres d’artistes. La dimension performative et la création demeure dans la sphère de l’intime; je prends le parti pris radical de l’éphémère, telle une quête au sein de l’impermanence des choses. L’œuvre se vit, forçant ainsi une qualité de présence.Mes interventions in situ relèvent de l’imprévisible, voir l’imperfection alors que le monde actuel contrôle de plus en plus les choses et les êtres.

Dans mes projets récents, je me demande comment à une époque d’hyper-connectivité, honorer le travail à l’atelier. L’atelier n’est pas un espace acquis, trop souvent il persiste à n’être qu’un espace temporaire; un lieu précaire. Mon travail est de plus en plus mobile, par les résidences de création, non contraignant et fluide par les réalisations in situ. Pourtant la pratique d’atelier idéale demeure pour moi un espace sacré de concentration, un lieu de silence, voir d’extraction du monde autant qu’un espace de rituels. Alors, j’ai ce désir de mettre à nu ces idées comprenant les failles potentielles du processus, les moments de réflexions, les instants d’hésitations dans la création, par l’incarnation du travail dans le corps et l’espace _réel, imaginaire et symbolique.

 ---------

My research covers topics such as memory, rituals, transience and permanence. Of a philosophical nature, I explore the role of the sacred, silence, and the role of slowness in a world that’s increasingly fast-paced and technology oriented. Loss and times of mourning stops this accelerating trend that interferes in our lives, while important things are never done quickly. The philosophical literature is often a source of creation.

I address these issues of the art space, on a personal, geographical, cultural, political and environmental view, tacking anchor in the reality by creating site-specific works. They can express themselves through various mediums such as drawing, murals, engraving, neon lights, images, artist books and videos.

I offer a sensitive visual space where drawing is expressed as a breath. The performative dimension of my process remains in the sphere of intimacy. I opt for a radical questioning of the ephemeral, like a quest in the impermanence of things. Completion of the work is slow and repetitive, Zen like, creating shapes with water (life) and powder (death). The materials accumulate in layers by addition or subtraction. The work is experienced and thus forces a quality presence. My in-situ interventions are within the unpredictable and the imperfection while the present world seems to want more control on things and beings.